Partagez | 
 

 droit ϟ law and nothing else.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Féminin
ϟ guilty pleasure :
ϟ EFFY FUCKING BITCH.

ϟ NBR MESSAGES : 116
ϟ AVATAR : kaya scodelario ♥
ϟ AGE DU PERSO : 19 ans.
ϟ DOUBLE COMPTE : .
ϟ AGE : 25

■ MY DREAM BEGIN TO RAIN
ϟ relationship:
ϟ topic's statut: open

MessageSujet: droit ϟ law and nothing else.   Sam 24 Déc - 17:11


“CALLYPSO-SUE CARTWRIGHT ”


ϟ I'M A BUSY CHARACTER.

Il est temps de me présenter ! Vous ne me connaissez pas ? Voyons, mon nom est Cartwright ! Toujours rien ? Et si je vous dit Callypso-Sue, je pense que vous saurez qui je suis. Je suis une femme de 20 ans. Logique me diriez-vous puisque je suis née le 08 février 1991 et tout cela, dans la magnifique ville de Miami. Je suis sûr que ce qui vous intéresse c'est de savoir que je suis célibataire ! Concernant mes études, je suis en 2ème année dans la branche droit. Vous aussi vous avez remarqué que j'étais traits pour traits le double de Candice Accola ?



Autant vous dire tout de suite que je suis le genre de personne qui a toujours su ce qu'elle voulait. J'ai tracé mon avenir à l'âge de mes douze ans, et jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas grand-chose qui a changé. Je suis vraiment déterminée et ambitieuse et j'obtiens toujours ce que je veux, peu importe le moyen utilisé. Je ne veux pas dire par là que je suis une horrible personne, mais je ne peux pas nier avoir un certain talent pour la manipulation. Je n'ai pas un mauvais fond, je veux juste vivre mon petit conte à moi, sans que personne ne puisse me barrer le chemin. Mais je n'ai pas que des mauvais côtés je vous rassure. Je suis quelqu'un de très généreux, et prête à tout pour mes amis et ma famille. Je suis toujours à l'écoute et présente lorsqu'ils ont besoin de moi. Je n'irai pas jusqu'à dire que leur bonheur passe avant le mien, mais j'y travaille. Cela peut sûrement paraître égoïste, mais lorsque vous aurez appris quelle vie j'ai mené, vous comprendrez peut-être. Je ne suis pas une garce, je me donne juste les moyens d'arriver à ce que je veux. Je n'ai jamais eu besoin de personne pour cela, bien que je suis très attachée aux gens qui m'entourent. Cela ne m'enlève pas le côté de l'adorable jeune fille toujours souriante et pétillante de bonne humeur.
J'ai toujours pensé que j'aurai un grand avenir, que je deviendrai quelqu'un de célèbre et de très appréciée. Un vrai conte de fée éveillé. Et bien je m'étais trompée. Je suis la petite dernière des Cartwright qui unie ma mère, un ancien mannequin, mon père, un cadre d'une grande entreprise ainsi que mon frère ainé, Jules. On a l'air d'une magnifique petite famille n'est-ce pas ? C'était vraiment le cas. Vraiment. Jusqu'à ce soir, où le téléphone sonne. Ma mère qui décroche avec un large sourire, fait tomber le combiné au bout d'une minute à peine. Les larmes qui ruisselaient sur ses joues n'annonçaient absolument rien de bon. C'est de cette manière qu'on apprit la mort de Jules. Jules c'était mon frère et mon ami. Mon modèle, celui que j'admirais. Il avait toujours été là pour tout le monde, c'était un peu le fils parfait. Et puis il avait atteint l'âge maudit, celui de son service militaire. Il disait qu'il en rêvait depuis toujours, que c'était un honneur pour lui de servir son pays. Il m'avait promis de revenir, et de ne plus jamais repartir. Mais il n'est jamais venu tenir sa promesse. Il n'a pas eu cette occasion. La maison bordait sur un silence pesant, et cela depuis la mort de Jules. Moi dans tout ça ? Et bien je tiens la promesse que je lui avais faite avant son départ. Promis que je ferai quelque chose de bien dans ma vie, que je ferai tout pour vivre ce dont j'ai toujours rêvé. Le droit. Voilà ma vocation. Défendre, accuser, rédiger, plaider. C'était un métier passionnant pour moi. Et j'ai une promesse à tenir.

“ Z. BROOKLYN LYNWOOD ”
Brooklyn et moi, nous nous connaissons depuis notre tendre enfance. On a grandi toutes les deux, construisant nos rêves plus fous les uns que les autres. Elle a toujours été à mes côtés, me soutenant. Surtout lorsque mon frère est décédé. Je n'avais envie de voir personne, de ne parler à personne. Normal allez-vous me dire puisque c'est ce qu'on ressent lorsqu'il on perd un être proche. Brooklyn, elle, ne m'a jamais abandonnée. Même quand j'allais vraiment mal, elle était là. Quand tout le monde pensait que je n'allais jamais monter à la surface, et bien Brooklyn m'a poussée à le faire. Je crois que je n'arriverai jamais à la remercier comme elle le mérite. Elle est désormais tout pour moi : ma meilleure amie, ma confidente, ma sœur.

“ ELEA-CARTER AUSTEEN ”
Je ne vais pas vous le cacher ou tourner autour du pot très longtemps : je n'aime pas cette fille. Pourquoi me direz-vous ? Et bien pour deux bonnes et simples raisons. La première, c'est qu'elle tourne un peu trop autour de mon ex, et que je pense avoir toujours de sentiments pour lui. C'est inconcevable en sachant qu’avant c’était une amie pour moi. Il était clair entre mes amies et moi qu’on ne toucherait pas aux ex copains des autres, et elle a enfreint cette règle, chose que je ne peux pas lui pardonner. Je crois que nous n’étions jamais des amies même. Elle s’est juste servie de moi pour en savoir plus sur lui, et pouvoir l’approcher plus facilement d’après moi. Une vraie manipulatrice à qui je compte faire sa fête.
“ R. PARKER FAWKES ”
Parker était mon premier amour. Celui qui me connaît par cœur, et celui que je connais mieux qu’il ne se connaît lui-même. On s’est rencontrés au lycée et ce fut directement une attirance physique qui se poursuivit par des sentiments amoureux. Je ne pensais pas à l’avenir avec lui, parce qu’il comblait déjà amplement mon présent. On ne se posait pas de questions, on vivait juste notre amour au jour le jour. Et puis plus le temps passait, plus je m’étais rendue compte que je plaisais à d’autres garçons, c’est pourquoi je me suis séparée de lui après deux et demie de relation. Maintenant que je pense avoir mûrie, je me rends compte que Parker est vraiment celui qu’il me faut et que je n’ai besoin de personne d’autre que lui. Parce qu’il a toujours été là pour moi, il connaît tout de moi, notamment mon point faible : le décès de mon frère. Je sais que je lui ai fait beaucoup de mal, mais j’ai encore des sentiments pour lui, et je dois rattraper le temps perdu.

“ J. ADRIAN RILEYS ”
Adrian est également un garçon que je connais depuis le lycée. Lorsque je sortais encore avec Parker, j’avais remarqué que je lui plaisais énormément. C’est pourquoi j’ai quitté Parker. Nous avons pas mal flirté à vrai dire, pour ensuite aller un peu plus loin et coucher ensemble à plusieurs reprises. Je pensais vraiment qu’il tenait à moi et qu’on aurait pu se lancer dans une relation sérieuse. Le problème ? Et bien c’est qu’il avait un point de vue tout à fait différent. Pour lui c’était simple, il en voulait que du plaisir, sans attachements ni sentiments. Me sentant utilisées, je l’ai évité au maximum. Je ne l’ai pas revu depuis la remise des diplômes. Je ne savais même pas qu’il serait présent sur le même campus que moi.

_________________


Dernière édition par M. Elizabeth Petterson le Lun 23 Jan - 1:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miami-university.superforum.fr
avatar



Féminin
ϟ guilty pleasure :
ϟ EFFY FUCKING BITCH.

ϟ NBR MESSAGES : 116
ϟ AVATAR : kaya scodelario ♥
ϟ AGE DU PERSO : 19 ans.
ϟ DOUBLE COMPTE : .
ϟ AGE : 25

■ MY DREAM BEGIN TO RAIN
ϟ relationship:
ϟ topic's statut: open

MessageSujet: Re: droit ϟ law and nothing else.   Sam 24 Déc - 18:01


“ EDWARD JAZZ ANDERSON ”


Il est temps de me présenter ! Vous ne me connaissez pas ? Voyons, mon nom est Anderson ! Toujours rien ? Et si je vous dit Edward Jazz, je pense que vous saurez qui je suis. Je suis un homme de 21 ans. Logique me diriez-vous puisque je suis né le 15 mai 1990 et tout cela, dans la magnifique ville de San Francisco. Je suis sûr que ce qui vous intéresse c'est de savoir que je suis célibataire ! Concernant mes études, je suis en 3ème année dans la branche droit. Vous aussi vous avez remarqué que j'étais traits pour traits le double deShioh Fernandez ?



Vous savez dans les films d'horreur, il y a souvent ce personnage qu'on ne soupçonne pas tellement il a l'air innocent, et qui finalement se révèle être le tueur en série avec un casier judiciaire énorme. Et bien c'est comme moi. J'ai l'air bien gentil sous mes airs d'ange, mais en réalité je suis le "bad guy". Je suis le mec sans cœur, celui qui n'a strictement rien à faire des autres et qui n'est avec vous que par intérêt. Du moins, c'est ce que je suis devenu depuis que je suis à Miami. J'ai un désir de vengeance que personne n'a jamais réussi à combler. Avant j'étais très différent, ou alors non. Je pense que j'avais déjà ce côté noir en moi, bien au fond. Tout le monde a un côté sombre après tout. Le mien était caché, et il ressort définitivement désormais. Merci papa. J'étais vraiment quelqu'un d'assez bien avant. J'étais attentionné, et même si j'étais conscient que ma vie de famille était un échec total, je vivais chaque jour de ma vie en profitant pleinement de chaque moment.
A première vue, j'avais tout d'une vie plutôt sympa. Un papa friqué jusqu'au cou et une mère qui s'occupait à peine de moi. Alors pourquoi se préoccuper du reste ? Et bien je voulais tout faire, sauf devenir comme mes parents. C'était une promesse que je m'étais faite parce qu'il était hors de question que je finisse comme eux. Ils avaient beau faire semblant d'être heureux dans leur monde à haut statut social, rien n'y faisait, je n'étais pas dupe. Il était évident pour moi que non seulement leur mariage avait été une erreur, mais également leur choix dans leur carrière. Mon père était devenu l'héritier de la grande chaîne hôtelière Anderson alors que tout ce qu'il voulait, c'était exposer ses peintures dans une galerie à son nom. Quant à ma mère, elle n'était que la femme d'un homme richissime qui profite des avantages qu'elle a, alors qu'elle aurait voulu enseigner à des enfants, sa passion depuis son adolescence. Autant dire que ma fille entière est une erreur. Ma naissance n'était pas prévue, mais comme un enfant, ça donnait l'image d'une famille heureuse, et bien ils m'ont gardé. J'ai toujours était le garçon qu'il voulait que je sois. Studieux, poli, présent pour sa famille et fidèle à ses principes. Pour que personne ne puisse insulter ou avoir une mauvaise image de ma famille. Quelque part, je savais que ma famille me comprenait. Mon père du moins. Il venait toujours marmonner à mes côtés en disant que je ne devais jamais être comme ces hommes d'affaires égoïste et assoiffés de pouvoir. Je discutais beaucoup avec mon père, nous étions assez proches et il devinait facilement que je supportais mal cette situation. Puis vint le moment de sa trahison. Il m'avait assuré que jamais il ne me contredirait dans mes choix d'avenir. Mais ce ne fut que des paroles. La littérature, voilà ce qui me passionne. Enfin, me passionnait. J'avais une bibliothèque des plus complètes. Mais mon père avait changé d'avis, il voulait absolument que je fasse du droit, et ce fut sa volonté qui pris le dessus. Me voilà étudiant en droit à Miami. Autant vous dire que je ne compte pas mener une vie d'étudiant studieuse. Voilà qui explique mon changement de caractère.

“ M. ELIZABETH PETTERSON ”
J'ai rencontré Elizabeth à Miami. En premier lieu, j'étais là pour visiter le campus et l'université puisque je ne suis pas originaire de Miami. Ce fut une rencontre par hasard. J'avais échappé à mon père et à mes envies meurtrières pour aller boire un coup dans un bar. Et puis j'ai vu Effy. Cette fille si mystérieuse, avec ses yeux envoutant. On avait joué au jeu du chat et de la souris toute la nuit, en visitant les rues de Miami. Je l'a cherchais absolument partout avant de la perdre dans l'ombre de la nuit. Au bout de quelques minutes, j'avais laissé tomber, retournant vers le bar. Puis elle était là, devant l'entrée, souriante et belle comme jamais. Je ne pu m'empêcher de déposer mes lèvre sur les siennes pour finir dans son appartement. J'aurai pu vous assurer que cette nuit, j'étais l'homme le plus amoureux et heureux du monde. Puis vint le pire : mon père. Il avait, je ne sais comment, réussi à me retrouver. Je venais de me réveiller, et en entrant dans le salon, je l'ai vu proposer de l'argent à Effy pour qu'elle ne dise rien à mon sujet. Elle fronça les sourcils, se sentant insultée. Elle croisa les bras puis s'enfuit dans sa chambre sans me laisser un dernier regard. Elle m'en voulait. Elle se retourna une dernière fois pour nous demander de nous en aller. Non seulement il choisit mon avenir pour moi, mais il a également écarté la fille qui me rendait heureux. Je n'entendis plus jamais parler d'Effy, et pourtant croyez-moi j'ai cherché.

“ VICKY-JOY STONEM. ”
Vicky est une jeune femme époustouflante. Le fait qu’elle soit étudiante en psychologie l’a poussée à vouloir me prendre comme « patient » si je puis dire. Elle essaye de me cerner et de comprendre ma manière de penser. Au début, c’était assez agaçant d’avoir une petite blonde qui vous tourne autour sans cesse parce que mademoiselle veut comprendre. Mais maintenant je me suis habituée à elle et puis, je commence à l’apprécier. C’est un peu comme si je devais la protéger. Elle est plus jeune que moi, raison pour laquelle je la considère un peu comme la sœur que je n’ai pas eu.
“ B. ANDREW SPENCER ”
Andrew est mon opposé en fait. On peut dire de lui que c’est un ange, un mec bien. Alors que moi je passe pour le « bad boy » de service, le mec mystérieux qui s’en coutre fou de ce qu’on pourrait penser de lui. Mais comme on dit « les opposés s’attirent », sauf que je vous rassure, nous deux ce n’est que de l’amitié. Je n’arrive même pas à avoir une mauvaise influence sur lui, tellement c’est un mec bien. Mais maintenant qu’on traine ensemble depuis un moment, on a pris l’habitude de se voir et de ne plus faire attention à ce qui nous différencie.

“ J. NATHANIEL KENNEDY ”
J’ai toujours apporté une grande importance à mes études parce que d’après moi, c’est la seule chose que je n’ai pas foiré. Mais cela ne veut pas dire que j’entretiens de bonnes relations avec mes professeurs, je reste ce que je suis après tout. Le seul professeur pour qui j’ai du respect c’est Nate. Il n’est pas mon professeur, et à vrai dire, je ne savais même pas qu’il était avant qu’il ne me le dise après plusieurs soirées étudiantes où on s’éclatait ensemble. C’est assez étrange d’entretenir des relations amicales avec un professeur à vrai dire. Mais Nathaniel est vraiment resté un jeune étudiant dans l’âme, ce qui expliquerait pourquoi on s’amuse autant lorsqu’on est ensemble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miami-university.superforum.fr
 

droit ϟ law and nothing else.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIAMI UNIVERSITY :: 
 :: LISTE DES PERSONNAGES
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit