Partagez | 
 

 psychologie ϟ mental breakdown here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Féminin
ϟ guilty pleasure :
ϟ EFFY FUCKING BITCH.

ϟ NBR MESSAGES : 116
ϟ AVATAR : kaya scodelario ♥
ϟ AGE DU PERSO : 19 ans.
ϟ DOUBLE COMPTE : .
ϟ AGE : 25

■ MY DREAM BEGIN TO RAIN
ϟ relationship:
ϟ topic's statut: open

MessageSujet: psychologie ϟ mental breakdown here.   Ven 13 Jan - 19:10


“ VICKY-JOY STONEM ”


Il est temps de me présenter ! Vous ne me connaissez pas ? Voyons, mon nom est Stonem ! Toujours rien ? Et si je vous dit Vicky-Joy, je pense que vous saurez qui je suis. Je suis une femme de 19 ans. Logique me diriez vous puisque je suis née le 12 mai 1992 et tout cela, dans la magnifique ville de Miami. Je suis sûr que ce qui vous intéresse c'est de savoir que je suis célibataire ! Concernant mes études, je suis en 1ère année dans la branche psychologie. Vous aussi vous avez remarqué que j'étais traits pour traits le double de Taylor Momsen ?



J’ai toujours été une fille à peu près normale. Je n’ai jamais eu de soucis de santé, ou mental. Je suis plutôt équilibrée et je cherche toujours un moyen de positiver ou de trouver le bon côté des choses, même lorsque la situation ne le permet pas. Je me dis qu’il y a toujours pire que nous, et qu’il faut déjà être satisfait de notre cas. J’essaye toujours d’analyser les choses afin de ne pas refaire les mêmes erreurs. Voilà pourquoi je suis comme ça, je positive toujours. Ce qui me renvoie à un deuxième trait de caractère positif qui me concerne. Je suis toujours souriante et de bonne humeur. Je ne vois pas l’intérêt quelconque de faire la tronche toute la journée, malgré les problèmes qu’on pourrait avoir. Surtout qu’être de mauvaise humeur est un moyen d’influencer les autres, ou de passer ses nerfs sur les autres, chose que je ne supporterai pas qu’on me fasse. Alors comme dit le dicton « ne fais pas à autrui, ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ». Très philosophique tout ça non ? Bref, je ne suis pas un ange non plus. On peut dire que j’ai comme un « don » pour savoir manipuler les gens. Il suffit tout simplement de connaître leur point faible et de savoir également la manière de les amadouer. Il est vrai que j’arrive vraiment très bien à faire ça et que je ne me gêne pas pour y avoir recours lorsque je sens que j’en ai réellement besoin. Je dirais que j’ai également un vrai problème avec la ponctualité. Je suis très loin de l’être. Je perds souvent mon temps pour des choses qui n’en valent pas vraiment la peine, et puis le temps me passe sous le nez et je me rends compte que je suis en retard que lorsque c’est vraiment le cas.
Je suis née un jour de printemps. La couleur des champs coïncidait avec mes cheveux blonds. Deuxième fille de la famille Stonem, j’étais plutôt posée et équilibrée. Entourée d’amour et de fraternité, j’ai grandi aux côtés d’un père enseignant l’anglais, d’une mère infirmière et d’une sœur protectrice. Un physique des plus avantageux, j’ai commencé dès mon plus jeune âge à poser pour des publicités de textiles pour enfants, ce qui m’agaçait assez. Les vêtements, j’aime beaucoup, comme n’importe quelle fille, mais poser … c’est une tout autre histoire. Pourquoi ? Eh bien je ne pouvais plus supporter d’être prise en photo. La dernière photo pour laquelle j’aborde un magnifique sourire, est une photo de famille durant un séjour en Egypte. Au retour, l’avion avait connu des problèmes et de turbulences et il avait fini par se poser avec beaucoup de difficultés au point que l’avion explose lorsque les roues sortent. Les enfants étaient les premiers évacués, voilà pourquoi j’étais la seule de ma famille à avoir survécu à ce pseudo crash. Même ma sœur avait perdu la vie, après s’être étouffée sous la fumée, mes parents étant morts sur le coup. J’étais trimballé de foyers en foyers, jusqu’à ce que je décide de prendre mon indépendance en main le jour de ma majorité. Je découvre alors une somme vertigineuse que mes parents gardaient pour ma sœur et moi, dont je suis propriétaire désormais. Et je ne compte pas faire n’importe quoi de cet argent. Je vais commencer par mes études déjà.

“ J. EDWARD ANDERSON ”
Edward me passionne depuis que je l’ai rencontré. Il a un caractère et une personnalité des plus intéressantes. D’accord, je ne devrais pas l’étudier comme un cobaye scientifique, mais comme je suis étudiante en psychologie, et bien je ne peux pas m’en empêcher. Il faut dire qu’il ne me facilitait pas la tâche au début, à vouloir toujours être désagréable avec moi en me disant de « dégager ». Mais au fil du temps, il s’est habitué à moi et on commence même à tisser des liens. En essayant de le comprendre, il est devenu comme un frère protecteur pour moi.

“ O. JOSHUA DAVENPORT ”
Joshua et moi nous sommes connus dans notre établissement scolaire. En effet, nous sommes dans la même université. C’est à la pause de midi que le jeune homme avait renversé la totalité de son plateau sur moi, involontairement bien évidemment. Pour se faire pardonner, il m’a invitée à payer sa faute en allant manger un morceau après les cours. J’ai alors accepté, le sourire aux lèvres, et je pense que c’est une opportunité pour approcher ce jeune garçon que je trouve à mon gout. On a alors continué à se voir par la suite.
“ E. SAVANNAH HUDSON ”
Etant donné que j’étudie la psychologie, et Savannah en médecine générale pour le moment, on a souvent des cours en commun. C’est comme ça que j’ai fait sa rencontre d’ailleurs. Nous sommes amies depuis quelques temps et je trouve que c’est une fille adorable. Elle m’a dit que c’est toujours sympa d’avoir des amis dans d’autres sections qui ne vous juge pas aux premiers abords, bien que je lui avait avoué que je pensais qu’elle était superficielle. Je suis une fille honnête qui n’a pas peur de dire ce que je pense, et c’est une chose qu’elle admire chez moi.

“ CHERYL RHODES BRANSON ”
Cheryl ne me connaît pas du tout personnellement mais elle sait que j’avais voulu avoir un peu d’aide concernant mes études. Etant donné qu’elle est une infirmière et qu’elle connait la médecine dans sa généralité, elle peut également jouer en faveur de la psychologie. C’est pourquoi je rencontre Cheryl deux fois par semaine pour qu’on puisse potasser sur mes cours qui la passionnent toujours autant qu’avant. Elle m’a avoué avoir l’impression de se retrouver en moi il y a quelques années, lorsqu’elle me voit si motivée et enjouée de vouloir apprendre.

_________________


Dernière édition par M. Elizabeth Petterson le Sam 21 Jan - 21:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miami-university.superforum.fr
avatar



Féminin
ϟ guilty pleasure :
ϟ EFFY FUCKING BITCH.

ϟ NBR MESSAGES : 116
ϟ AVATAR : kaya scodelario ♥
ϟ AGE DU PERSO : 19 ans.
ϟ DOUBLE COMPTE : .
ϟ AGE : 25

■ MY DREAM BEGIN TO RAIN
ϟ relationship:
ϟ topic's statut: open

MessageSujet: Re: psychologie ϟ mental breakdown here.   Ven 13 Jan - 19:15


“ JOSHUA OWEN DAVENPORT ”


Il est temps de me présenter ! Vous ne me connaissez pas ? Voyons, mon nom est Davenport ! Toujours rien ? Et si je vous dit Joshua Owen, je pense que vous saurez qui je suis. Je suis un homme de 20 ans. Logique me diriez vous puisque je suis né le 02 juin 1991 et tout cela, dans la magnifique ville de Miami. Je suis sûr que ce qui vous intéresse c'est de savoir que je suis célibataire ! Concernant mes études, je suis en 2ème année dans la branche psychologie. Vous aussi vous avez remarqué que j'étais traits pour traits le double de Xavier Samuel ?



Je n’ai jamais su expliquer le fait que j’ai toujours été décalé par rapport aux autres. Je suis quelqu’un d‘assez simple, qui n’aime pas se compliquer la vie et qui se contente de très peu. Je n’ai pas besoin d’une montagne d’argent et d’or ou encore d’une dizaine de limousines à disposition. J’ai toujours été contre la vie de luxe, mais je ne saurai pas vous dire pourquoi. Je préfère vivre dans un appartement confortable, qui me ressemble, plutôt qu’avoir une villa avec des couloirs aussi nombreux qu’un labyrinthe ou des pièces où l’on peut se perdre. Que pourrais-je dire d’autre ? Et bien je pense que je suis quelqu’un d’assez rassurant. Mes amis viennent se confier à moi en toute assurance, et ils m’avouent se sentir bien en ma présence, comme si leurs problèmes s’évaporaient. Je pense que je tiens ce côté de ma mère. Ce n’est pas pour autant que je suis naïf et que je me laisse faire par n’importe qui. On peut dire que j’ai un fort caractère et que je ne me laisse pas marcher sur les pieds, au contraire, je suis assez têtu et méfiant. C’est une chose que j’ai développé après le divorce difficile de mes parents, et surtout après le comportement odieux de mon père vis-à-vis de ma mère.
Ce fut lors d’une chaude soirée d’été que j’avais ouvert mes yeux pour la première fois, pour laisser sonner un cri strident dans la salle d’accouchement de Miami. Fils unique, je suis né de l’union de deux chefs d’entreprises. J’avais tout pour être heureux et avoir un avenir des plus brillants. Pourtant, il ne faut pas se fier aux apparences. Mon enfance ressemble à toutes les autres, du moins, en ce qui concerne un jeune garçon gâté par des parents aimants. Il faut le dire, je viens d’une famille plus qu’aisées. Néanmoins, je n’attache pas beaucoup d’importance à l’argent ou au luxe. Je me sens assez décalé avec les autres de mon milieu qui sont plus matérialistes que moi. Tout bascule à l’âge de quinze ans. Mes parents font faillites à cause d’une crise économique assez importante. Cet incident va alors briser ma famille. En effet, mes parents divorcent, se disputant sans cesse au sujet de la perte de leurs actions. Je l’ai d’ailleurs très mal vécu, perdant l’image d’une « famille parfaite ». C’est ma mère qui a alors ma garde et je m’en vais avec elle. Malheureusement, celle-ci n’hérite pas énormément de l’entreprise qu’elle avait mise en place avec mon père qui est celui qui en retire le plus gros paquet. J’ai alors développé une certaine haine vis-à-vis de mon père, qui ne se gêne pas pour lui couper les vivres et mettre des bâtons dans les roues de ma mère. Mais ma mère a toujours gardé espoir et elle décroche un nouveau travail où elle peut s’épanouir. Cela fait déjà trois ans que je n’ai pas de nouvelles de mon père et que je ne cherche pas à en avoir.

“ P. JOSHUA BRANSON ”
Comment je connais Joshua ? Et bien c’est simple, mon père est le psychologue qui travaille dans son unité. Avec tout ce que les flics vivent et subissent au quotidien avec leur boulot d’agent fédéral, certains finissent par avoir besoin de voir un psychologue. Je l’ai déjà vu lorsque je viens voir mon père venir à plusieurs reprises. Il nous est arrivé de parler de temps en temps j’ai déjà partagé avec lui que la pression de mon père ne m’aide en rien et que cela me frustre plus qu’autre chose.

“ T. BRIAN SCOTT ”
Brian et moi sommes inséparables. Et encore aujourd’hui ! Nous avons fait pas mal de conneries ensemble et ce n’est pas aujourd’hui que l’on compte s’arrêter. Ce qu’il y a de bien dans notre relation, c’est que même si on passe notre temps à faire les quatre cent coups, on arrive toujours à trouver le courage de se parler en cas de situations importantes. On a pas vraiment cette gêne qu’il y a souvent entre des mecs à se confier à cause d’une certaine fierté, et il faut avouer que tout le monde a besoin de se détendre mais de pouvoir se confier également en une même personne.
“ E. SAVANNAH HUDSON ”
Savannah a toujours un petit faible pour moi. Dès que j’entre dans la même pièce qu’elle, j’ai l’impression qu’elle va mourir sur place tellement son visage devient pâle et livide. Dès que je croise son regard, elle reste immobile et est pétrifiée sur place. C’est comme une certaine fascination, mais on n’a jamais pris le temps de se parler pour en savoir plus l’un sur l’autre. Je pense que je devrais aller la voir, histoire de détendre l’atmosphère et de faire plus ample connaissance avec elle. Elle est plutôt séduisante mais les rumeurs disent d’elle que c’est une croqueuse d’homme.

“ VICKY-JOY STONEM ”
Vicky et moi nous sommes connus dans notre établissement scolaire. En effet, nous sommes dans la même université. C’est à la pause de midi que j’avais renversé la totalité de mon plateau sur elle, involontairement bien évidemment. Pour me faire pardonner, je l’avais invitée à payer ma faute en allant manger un morceau après les cours. Elle a alors accepté, le sourire aux lèvres, et je pense que c’est une opportunité pour approcher cette jolie jeune demoiselle que je trouve à mon gout. On a alors continué à se voir par la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miami-university.superforum.fr
 

psychologie ϟ mental breakdown here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La psychologie par Mr Grabeuz
» Mental Misstep ou l'étoile filante.
» Forge d'un mental d'acier dans les Ténèbres
» Psychologie équine
» [Réflexion] Les Pokémon et notre psychologie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIAMI UNIVERSITY :: 
 :: LISTE DES PERSONNAGES
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit