Partagez | 
 

 Annabelle ϟ We were everything, so come back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Féminin
ϟ guilty pleasure :

ϟ NBR MESSAGES : 20
ϟ AVATAR : Erin Kelly
ϟ AGE DU PERSO : 19 ans
ϟ DOUBLE COMPTE : None
ϟ AGE : 26

■ MY DREAM BEGIN TO RAIN
ϟ relationship:
ϟ topic's statut: open

MessageSujet: Annabelle ϟ We were everything, so come back.   Dim 22 Jan - 2:45


“ Ashley Gabrielle Williams”


Il est temps de me présenter ! Vous ne me connaissez pas ? Voyons, mon nom est Nom ! Toujours rien ? Et si je vous dit Prénom1 Prénom2, je pense que vous saurez qui je suis. Je suis un(e) sexe de xx ans. Logique me diriez vous puisque je suis né le date de naissance et tout cela, dans la magnifique ville de ville. Je suis sûr que ce qui vous intéresse c'est de savoir que je suis célibataire/en couple/marié(e) ! Concernant mes études, je suis en x année dans la branche matière. Vous aussi vous avez remarqué que j'étais traits pour traits le double de Avatar ?



Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage Caractère du personnage
Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire Histoire

“ PSEUDO P. PSEUDO ”
lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien.

“ PSEUDO P. PSEUDO ”
lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien.
“ PSEUDO P. PSEUDO ”
lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien.

“ PSEUDO P. PSEUDO ”
lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien - lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Annabelle ϟ We were everything, so come back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIAMI UNIVERSITY :: 
 :: LISTE DES PERSONNAGES :: » Les Scénarios
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit